module2-raisons-devenir-societe-a-mission

Les opportunités

Dans ce chapitre, vous en saurez plus sur :

  • les différentes opportunités offertes par la société à mission
  • les entreprises qui sont devenues sociétés à mission

Que vous souhaitiez créer, reprendre ou transformer votre entreprise, la qualité de société à mission s’adapte à vos enjeux et répond à vos besoins.

Fixer un cap

Que diriez-vous à un dirigeant qui hésite ?

Adopter la qualité de société à mission relève d’une démarche volontaire de l’entreprise qui souhaite articuler son modèle d’affaires autour de la résolution d’un ou plusieurs problèmes sociaux et/ou environnementaux clairement identifiés, et mettre son modèle économique au service de cette ambition. En inscrivant un objectif de long terme au cœur même de la stratégie d’entreprise, la mission clarifie le sens du projet, priorise les engagements et fixe un cap qui orientera l’ensemble de ses choix.

La mission se décline en cascade : tout d’abord, au niveau stratégique ; ensuite, dans les actions et pratiques qui découlent des orientations stratégiques définies par l’entreprise à la lumière de sa mission. En faisant office de boussole et de grille d’arbitrage, la mission fournit des macro-orientations de long terme pour la réalisation de l’activité. Elle devient alors un vrai outil de pilotage pour l’entreprise. Parce qu’elle fixe le cap à atteindre, la mission agit comme un outil d’aide à la décision qui va accompagner l’entreprise, de sa création aux étapes clés de son développement. Chaque choix de priorités peut être motivé, une fois passé au prisme de la mission. Dans un contexte de croissance rapide, se servir de la mission comme grille d’arbitrage peut aussi permettre à l’entreprise de ne pas perdre de vue son cap.

En ce sens, les termes précis utilisés pour formaliser la mission ont un poids important. La société à mission exige de faire des choix qui peuvent prendre la forme de renoncements.

Lobodis, torréfacteur et société à mission depuis 2021 s’est notamment donnée pour objectif de « rendre accessible au plus grand nombre une sélection de cafés tracés et de haute qualité » et de « contribuer à faire vivre dignement les petits producteurs ». Ces deux objectifs statutaires orienteront clairement les prises de décision et les orientations stratégiques que l’entreprise définira. La mission apparaît comme une grille d’arbitrage lui permettant de fixer et maintenir un cap.

Affirmer ses convictions

Adopter la qualité de société à mission, c’est affirmer le rôle sociétal de l’entreprise et faire rayonner les convictions et la vision du dirigeant et de son entreprise. Prendre le temps de formuler sa mission avec son écosystème est essentiel pour, d’une part, favoriser l’alignement sur la finalité de l’entreprise, son utilité et, d’autre part, faciliter l’appropriation, en particulier par les collaborateurs, qui seront demain les acteurs de la mission. L’impulsion du projet par les dirigeants est aussi un moyen de mobiliser les collaborateurs et de prouver l’importance du sujet. La mission ne se décrète pas, c’est une réflexion qui s’ancre dans l’histoire de l’entreprise et la projette vers demain.

Société à mission depuis 2020, MySezame a ainsi formulé sa raison d’être : « Convaincus que la transformation des organisations passe par une transformation individuelle des dirigeants et collaborateurs qui les composent, notre ambition est de créer une bascule des individus dans l’entreprise pour les engager à refondre collectivement les modèles d’affaires et de réussite, afin de rendre l’économie soutenable, durable et inclusive. Pour ce faire, nous fédérons, éveillons et nourrissons la capacité d’action de tous dans l’entreprise, pour que chacun se saisisse de son potentiel, et agisse, dans son métier. » La formulation de sa raison d’être puis son inscription dans ses statuts a été, pour MySezame, l’opportunité d’affirmer ses convictions, de les rendre lisibles et de les faire rayonner.

Innover

Adopter la qualité de société à mission induit un nouveau rapport à l’innovation pour l’entreprise. La mission, en exprimant ce qu’il reste à faire ou à concevoir, donne à voir comment les capacités d’innovation de l’entreprise seront mobilisées pour accomplir la finalité qu’elle s’est définie. La mission redynamise le processus d’innovation en poussant l’entreprise à passer d’une stratégie « orientée métier » à une stratégie « orientée mission » qui trouve toute sa pertinence dans un contexte de plus en plus complexe.

Camif, acteur du secteur de l’ameublement, s’est donné une forte ambition dans ses objectifs statutaires, notamment celle de « faire de l’économie circulaire son standard ». Pour atteindre cet objectif, et face à l’absence sur le marché français de matelas éco-conçu, Camif a dû innover. L’entreprise niortaise s’est ainsi alliée à Ebac, entreprise familiale spécialisée dans la fabrication en literie, pour produire le premier matelas composé de fibres de plastique recyclé. C’est près de cent bouteilles qui sont collectées dans les océans et recyclées pour concevoir le matelas “Guillaume”. L’entreprise est ainsi passée d’un métier historique de distributeur à celui de fabricant.

Favoriser la cohérence

La mission, à travers l’inscription statutaire, permet d’aligner l’ensemble des parties prenantes, dont les actionnaires, sur la finalité de l’entreprise. Elle représente l’opportunité de remettre l’objectif de profit à sa juste place, une place tout à fait essentielle, mais comme moyen nécessaire à la pérennité de l’entreprise, et au service d’une finalité sociétale.

A travers l’inscription statutaire et le vote en AG, la mission apparaît comme un outil de dialogue entre les dirigeants et les actionnaires qui pourront s’y référer lors des prises de décision. La société à mission permet d’attirer des investisseurs alignés avec le projet, et de dissuader les rachats motivés par le seul rendement court-termiste. Un tel engagement protège les actionnaires qui défendent un projet de contribution sociétale et qui redoutent les conséquences d’un activisme actionnarial.

En sanctuarisant le projet de création collective porté par l’entreprise, le modèle de la société à mission offre un cadre protecteur pour les dirigeants qui souhaitent inscrire au cœur de leur modèle une utilité sociale. Les sociétés à mission représentent ainsi l’opportunité d’un changement profond dans le mode de gouvernance des entreprises. La société à mission peut également faciliter l’accès à des sources de financement spécialisées telles que les fonds d’investissement à impact.

Société à mission dès sa création, Verdangry s’est dotée de la raison d’être suivante : « Développer des approches théoriques et pratiques pour lutter contre l’érosion de la biodiversité en s’appuyant sur la recherche de solutions innovantes, la fédération des acteurs et la transmission des savoirs. » Lors du recrutement de ses deux associés, Anthony Gontier (président et fondateur de l’entreprise) s’est servi de la mission pour s’assurer que ces derniers étaient alignés avec le projet qu’il portait. Ce travail d’alignement a également permis de faire évoluer certains des objectifs statutaires de Verdangry.

Enrichir sa gouvernance

Faire adopter la qualité de société à mission à mon entreprise

Le comité de mission, chargé exclusivement du suivi de la mission, permet à l’entreprise de tisser ou de renforcer ses liens avec son écosystème. C’est un collectif qui se met au service du projet de l’entreprise et de la réussite de sa mission, et qui va la challenger sur ses avancées. Pour les sociétés à mission de petite taille, il peut parfois s’agir de la seule instance de gouvernance.

Le comité de mission est composé de parties prenantes internes et externes ainsi que de personnalités qualifiées qui connaissent l’entreprise, souhaitent qu’elle réussisse mais n’hésitent pas à la challenger et à émettre des critiques constructives, dans l’objectif de l’aiguiller dans la mise en œuvre de sa mission. L’utilité du comité de mission n’est pas seulement de sanctionner, mais aussi d’aider les dirigeants à préserver leur projet d’entreprise, à la transformer et à élargir leurs représentations pour mieux répondre à leur mission.

Maison de joaillerie et société à mission depuis 2020, Vever s’est dotée d’un comité de mission composé de parties prenantes de l’écosystème et d’experts indépendants. Le comité de mission a aidé l’entreprise à affiner la déclinaison opérationnelle de sa mission (objectifs opérationnels, indicateurs, actions…). Alors qu’initialement, certains objectifs opérationnels relevaient de la politique RSE, voire d’une obligation légale (absence de discriminations, égalité salariale homme-femme, etc.), le comité a joué son rôle et a incité Vever à conserver uniquement les objectifs au cœur de son activité.

Vous reprenez une entreprise ou souhaitez transformer votre entreprise en société à mission ?

Adopter la qualité de société à mission est l’occasion pour vous de restaurer ou de tisser une véritable relation de confiance avec les acteurs de votre écosystème. Vous pourrez les associer à vos réflexions ou les intégrer dans la gouvernance de la mission.

Pour aller plus loin

Le comité de mission

Sécuriser des fondamentaux et le projet collectif

L’inscription statutaire de la mission est l’opportunité de sécuriser dans le temps le projet, la culture de l’entreprise ou encore ses manières de fonctionner, notamment en cas de changement de direction ou d’actionnariat. Formaliser ce que fait l’entreprise et ce qu’elle souhaite préserver permet de clarifier le projet de l’entreprise et de le pérenniser. L’inscription statutaire protège juridiquement ses dirigeants dans le cadre de l’exécution de la mission de l’entreprise.

Promoteur immobilier et société à mission depuis 2021, et après plusieurs mois de travail avec les collaborateurs, REDMAN a ainsi formalisé sa raison d’être : « Contribuer à bâtir une vie durable au travers de son activité de promoteur engagé pour une ville bas carbone et inclusive. » Afin d’accomplir cette raison d’être, REDMAN y a associé quatre objectifs statutaires dont deux sécurisent, d’une part, les manières de fonctionner de la société et, d’autre part, la culture d’entreprise qu’elle souhaite conserver : « Améliorer l’impact de l’empreinte carbone des milieux urbains grâce à des développements centrés sur les principes de densification urbaine (plutôt que d’étalement urbain), de restructurations (plutôt que les démolitions) et de constructions bas carbone (plutôt que de types de constructions plus carbonées) » et « Promouvoir une croissance inclusive, en agissant pour l’égalité des chances au sein de l’entreprise et en accompagnant les acteurs les plus fragiles de son écosystème ».

Attirer les talents et les clients tout en développant l’engagement des collaborateurs

La mission d’une entreprise est au cœur de son ADN, de sa culture, de sa singularité. Elle interroge l’organisation dans son existence même, dans ce qu’elle crée et signifie. La mission est ce qui conduit les employés à s’attacher à leur organisation et les investisseurs responsables à miser sur la croissance d’une société. En un mot, la mission donne du sens.

Au-delà de l’engagement en interne, la mission permet d’attirer les talents à la recherche d’une entreprise engagée dans une dynamique pérenne. La mission a également pour effet de renforcer le capital réputationnel de l’organisation et, par extension, de recruter et de fidéliser une clientèle toujours plus large pour qui la responsabilité des entreprises est un argument de différenciation décisif.

A l’heure de la quête du sens, Bertrand Charles, Directeur associé chez Consors Intelligence (cabinet de conseil et société à mission depuis 2021), est convaincu du pouvoir d’attraction de la mission de son entreprise : « Nos nouvelles recrues ont tranché : elles ont fait le choix d’une entreprise engagée, qui a érigé le sens au rang de priorité. »

Reprendre une activité

Vous prenez la direction d’une société et souhaitez adopter la qualité de société à mission ?

Devenir société à mission est un acte de leadership fort. Pour un dirigeant, se lancer dans un projet de co-construction avec ses parties prenantes, c’est l’opportunité d’insuffler auprès de ses collaborateurs une dynamique collective structurée autour d’une vision partagée.

Créer son entreprise en société à mission

Vous souhaitez créer votre société à mission ?

Une mission clairement définie est aussi un moyen de donner du sens et d’attirer des talents qui seront parfaitement alignés avec la mission de votre entreprise.

Dans ce chapitre

Vous avez lu

Dans ce module

Retour haut de page